LIPOSUCCION/LIPOFILLING

L’intervention esthétique
la plus populaire au monde

LIPOSUCCION

  • mollets
  • chevilles
  • cuisses
  • hanches
  • genoux
  • taille
  • dos
  • abdomen
  • seins
  • aisselles
  • bajoues
  • menton
  • cou
  • bras
  • parties intimes

C’est l’intervention la plus populaire au monde. Depuis les années 1980, la liposuccion permet de se débarrasser des excès graisseux. Cette technique s’est raffinée avec les années, grâce à la trouvaille du Dr J. Klein de la Californie : l’anesthésie locale tumescente. Cette anesthésie permet l’utilisation de toutes petites canules, étant donné la grande quantité de liquide infiltré dans les zones aspirées. La procédure est ainsi très sécuritaire et très confortable.

Elle s’adresse à des gens en bonne santé et elle se fait pour des raisons esthétiques en permettant de retrouver les formes désirées. Elle peut se faire également pour des raisons fonctionnelles comme, par exemple, porter des manches courtes ou prévenir le frottement des cuisses internes.

La liposuccion peut être utilisée pour traiter le cou, le menton, les bajoues, les seins, les pectoraux chez l’homme, l’abdomen, la taille, le dos, les bras, les hanches, les cuisses, les genoux, les mollets et les chevilles et les parties intimes (mont de Vénus). La liposuccion peut être aussi utile pour diminuer le problème de transpiration trop abondante au niveau des aisselles.

À se rappeler que la liposuccion n’est pas une méthode de diminution du poids et ne se substitue pas à l’exercice. Régime, exercice et liposuccion peuvent se combiner afin de retrouver la forme.

La liposuccion vise à réduire les dépôts graisseux inesthétiques de façon permanente, car la nature ne remplacera pas les cellules graisseuses disparues. Elle permet aussi à la peau de se resserrer et de s’adapter aux nouveaux contours. Ce resserrement variera évidemment selon chaque individu.

La résection de la peau n’est donc pas nécessaire dans la très vaste majorité des cas.

L’anesthésie que nous utilisons permet le plus grand confort grâce à la combinaison de l’anesthésie locale tumescente et de la sédation – analgésie (calmant intraveineux). La récupération est rapide et la douleur postopératoire est minime. Des analgésiques légers (Acétaminophène) sont suffisants, si nécessaire.

Des pansements sont utilisés pendant les trois premiers jours. Une gaine doit être portée pendant le mois qui suit l’intervention, ce qui aide à avoir des résultats plus rapides. Les activités sportives habituelles pourront débuter quinze jours après la liposuccion. Le retour au travail se fait dans les jours qui suivent la procédure.

Parmi les effets secondaires possibles, on peut retrouver des ecchymoses (bleus) et l’infection (très rare) que nous prévenons, grâce aux antibiotiques.

RÉDUCTION MAMMAIRE

Dans plusieurs cas, la liposuccion sera la méthode de choix chez la femme pour la réduction mammaire. Elle laissera de toutes petites incisions sans point de suture évitant ainsi les grosses cicatrices.

Évidemment avant toute chirurgie aux seins, il convient de faire une échographie ou une mammographie de base. Et un suivi par la suite avec échographie et/ou mammographie est toujours recommandé pour la paix de l’esprit.

GYNÉCOMASTIE

Également chez l’homme aux prises avec un surplus gênant aux pectoraux, la liposuccion sera utilisée avec de toutes petites incisions sans point de suture.

En résumé, la liposuccion permet la liposculpture du corps et, grâce à la lipogreffe/ lipofilling (transfert de cellules graisseuses aspirées), elle pourra contribuer à rajeunir le visage et le corps en augmentant les seins, les fesses, les mollets, les pectoraux et même les parties intimes.

Resculpter hanches, cuisses externes et cuisses internes permet chez la femme de retrouver les courbes gracieuses.

Source : Dr Denis Bisson m.d.

Parfois après les grossesses ou avec le temps, l’abdomen a perdu ses contours harmonieux. La liposuccion permettra de les retrouver et de revoir cette fière allure d’antan.

Source : Dr Denis Bisson m.d.

Les hommes également retrouvent leur taille grâce à la liposuccion en éliminant abdomen et poignées d’amour.

Source : Dr Denis Bisson m.d.

Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat.

LIPOFILLING

  • visage
  • seins
  • fesses
  • pectoraux
  • mains
  • parties intimes

 

Le lipofilling : une solution entièrement naturelle à visée permanente permettant l’augmentation de volume et le remodelage de certaines parties du corps.

Cette technique consiste à aspirer un surplus de cellules graisseuses d’une partie du corps et à les transférer à d’autres endroits du corps (mains, fesses, seins, mollets, pectoraux) ou du visage (lèvres, joues, menton, tempes, sourcils, mâchoires et rides).

Elle a été mise au point dans les années 1980, grâce, entre autres, aux recherches du Dr Pierre Fournier de Paris et du Dr Sydney Coleman de New York. Elle permet de transférer des cellules bien vivantes.

Le taux de rétention des cellules graisseuses transférées varie d’une personne à l’autre et va en moyenne de 50 à 70 % selon la littérature la plus récente. Nous pouvons dans certains cas, congeler, pendant une période d’un an, le surplus de cellules graisseuses prélevées pour usage ultérieur (pas pour les seins cependant).

De toutes petites incisions, ne nécessitant pas de points de suture, permettent l’injection de gras. Nous utilisons une combinaison d’anesthésie locale et de sédation – analgésie (calmant intraveineux) pour un confort maximum.

Parmi les effets secondaires, on peut retrouver des ecchymoses (bleus) et l’infection (très rare) que nous prévenons, grâce aux antibiotiques.

Cette méthode permet d’envisager un résultat permanent, car il s’agit de cellules vivantes.

Visant un résultat à long terme, le transfert de gras utilise le produit le plus naturel qui soit : vos cellules graisseuses.

Visant un résultat à long terme, le transfert de gras remplit les sillons du visage, galbe les lèvres. C’est le produit le plus naturel qui soit.

Source : Dr Denis Bisson m.d.

Le gras peut être injecté au niveau des pommettes, des sillons, des commissures, du menton, des mâchoires, des sourcils, des tempes et des lèvres.

Source : Dr Denis Bisson m.d.

Source : Dr Denis Bisson m.d.

Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat.

Clinique de Montréal

70, rue de l'Église
Montréal (Québec)
Canada, H4G 2L9
514.761.3788

Clinique de St-Sauveur

264, rue Principale
St-Sauveur-des-Monts (Québec) Canada, J0R 1RO
450.227.1288